Une bombe-mine allemande datant de la seconde guerre mondiale a été découverte vendredi 9 mars 2012, sur le J1 du Grand Port Maritime de Marseille au cours d’ un chantier de terrassement. D’une longueur d’1m60 pour 60 centimètres de diamètre, le poids de cette bombe a été estimé à 1 tonne dont 650 kilos de charge explosive.

L’opération qui a débuté à 9 heure ce jour par l’évacuation de 1500 personnes environ  dans le périmètre de sécurité, dont 81 ont été prises en charge par la mairie de Marseille et la Croix rouge au collège Izzo, s’achève dans de très bonnes conditions à 14 h.

Les étapes suivants ont été menées :

Retrait du tracto-pelle et du brise roche encastré dans la bombe

Décaissement de l’engin explosif suivi d’une vérification minutieuse pour détecter  un éventuel système de piégeage ou d’amorçage

Conditionnement de la bombe pour son retrait de la fosse avec élévation puis dépôt sur une palette pour son conditionnement pour le transport.

Hugues PARANT, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, préfet des Bouches-du-Rhône, tient à remercier vivement les services de la Ville de Marseille ( police municipale, Bataillon des Marins pompiers), tous les services de l’Etat (Préfecture, DDSP, CRS, gendarmerie maritime, DDTM), le service de déminage de la Sécurité civile (Ministère de l’intérieur), le port, le conseil général 13 pour la mise à disposition du collège Izzo,  la CUM pour la circulation la ville,  gestionnaires tunnels et autres axes, les services de secours (ARS, Croix rouge). Et enfin l’association qui a animé des ateliers pour les enfants présents dans le centre d’accueil.

Le préfet tient à féliciter particulièrement le service de déminage de la Sécurité civile (Ministère de l’intérieur) pour la réussite  de cette opération très délicate.

La sécurité et le confort de la population ont été assurés grâce à la gestion coordonnée de cette opération très sensible par tous les intervenants

Publicités