Nicolas Sarkozy a observé une minute de silence avec les élèves du collège François Couperin, à Paris.
11h00 : Une minute de silence, à travers toute la France. Les élèves des écoles, collèges et lycées ont observé un moment de calme en hommage aux victimes de l’attentat de l’école Ozar-Hatorah. La place du Capitole, à Toulouse, s’est elle aussi figée dans une minute de silence. Le président de la République était avec les élèves du collège François Couperin, à Paris.
9h00 : La presse régionale le surnomme « l’homme au scooter ». On ne sait pas grand chose de plus sur l’auteur de la tuerie. Claude Guéant, toujours présent à Toulouse afin de coordonner l’enquête, a confirmé qu’un « témoin a vu une petite caméra autour du cou du tueur ». « Le tueur porte un appareil d’enregistrement de… par Europe1fr Les policiers tentent de vérifier l’information en visionnant les images des caméras de vidéosurveillance. Personne n’a vu réellement le visage de l’homme, qui portait un casque de moto.
8h00 : La campagne pour l’élection présidentielle marque une pause, au lendemain de la tuerie survenue devant une école de Toulouse. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel, le CSA, a annoncé suspendre le décompte du temps de parole des candidats qui s’expriment sur le drame. Une décision qui s’applique pour les journées de lundi et mardi. La campagne de Nicolas Sarkozy pourrait même s’interrompre jusqu’à la fin de la semaine, selon une information d’Europe 1. L’équipe du président-candidat souhaite qu’il reporte le meeting prévu samedi à Boulogne-Billancourt. Ce mardi, il doit recevoir les représentants des communautés juives et musulmanes à l’Elysée. Les obsèques des militaires de Montauban, ainsi que celles de la fusillade de lundi, devraient avoir lieu dans la semaine. François Hollande a lui annulé sa participation à l’émission de Canal Plus, le Grand Journal, lundi soir, ainsi que son meeting prévu mardi soir à Rennes avec Ségolène Royal

Publicités