Dimanche soir, lors de sa soirée pour le premier tour de l’élection présidentielle – qui a envoyé François Hollande et Nicolas Sarkozy au second tour -, TF1 avait décidé d’envoyer Jean-Pierre Pernaut à Louviers, une ville de l’Eure dont les votes en 2002 et 2007 se sont révélés concordants avec le résultat final. Les habitants avaient ainsi la possibilité d’interroger en direct les personnalités politiques sur le plateau.
Mais ce dispositif a été très décevant au regard des Lovériens et Lovériennes, comme le révèlent nos confrères du Parisien .  » Peu après la proclamation des premiers résultats, nous avons voulu prendre part au débat. En plus d’éluder complètement nos questions, les invités se sont mis à parler tous en même temps « , regrette l’une d’entre elles, parlant de cette attitude comme d' » un manque total de respect « .
 » Pendant qu’ils se volaient dans les plumes, bien au chaud, nous, à Louviers, on grelottait de froid. Ils se sont fichus de nous ! « , continue Malika Maatala, l’une des habitantes du panel de TF1. La seule consolation pour elle est le traitement des assistants de Jean-Pierre Pernaut avec les habitants, bien qu’elle reproche à ce dernier  » son insistance à connaître nos sensibilités politiques « . Du côté de la chaîne, le ressenti est tout autre et TF1 explique que tous ont  » pu exprimer librement leur ressenti à l’antenne « . Néanmoins, ce dispositif n’a pas suffi à la première chaîne qui a été battue par France 2 sur la soirée