conclave-fumee-blanche-930_scalewidth_630

De la fumée blanche s’est échappée mercredi après-midi vers 18H05 GMT (bien 18H05 GMT) de la Chapelle Sixtine, signalant l’élection d’un nouveau pape par les 115 cardinaux électeurs pour succéder à Benoît XVI.   Après quelques instants d’incertitude, la foule a acclamé les volutes de fumée qui n’étaient pas d’un blanc très distinct au départ.   Mais quelques instants plus tard, les cloches de la Basilique Saint-Pierre se sont mises à sonner à toute volée comme les jours de fêtes, confirmant le choix d’un nouveau pape dont le nom ne devrait pas être connu avant au moins une demi-heure.   Il faudra en effet attendre que le nouveau chef de l’Eglise catholique accepte sa charge, se choisisse un prénom et aille se recueillir dans la Chapelle Pauline, avant que le « protodiacre », le cardinal français Jean-Louis Tauran, ne fasse l’annonce rituelle (« habemus papam », « nous avons un pape ») et que l’élu ne sorte sur le balcon central de la Basilique Saint-Pierre.   En attendant, la foule rassemblée sur la Place Saint-Pierre continait de chanter, sauter en l’air, en criant « viva il papa » (vive le pape), à plusieurs reprises