urne-vote-election

Dimanche à la mi-journée, la participation s’élevait à 19,83%, selon le ministère de l’Intérieur. Un taux en nette baisse par rapport au premier tour : dimanche dernier à midi, 23,16% des électeurs s’étaient déplacés. Et en 2008, la participation au second tour à la mi-journée était de 23,68%. Le changement d’heure, dans la nuit de samedi à dimanche, pourrait avir influencé sur cette hausse e l’abstention.

A midi, les électeurs de Corse du Sud s’étaient déplacés à 33,83%, se plaçant ainsi en tête des départements les plus mobilisés. Suivis de la Lozère, avec 32,72% et le Cantal, 32,04% de participation. En queue de peloton figurent les Alpes-Maritimes, avec seulement 12,15% de votants, Paris, avec 11,30% et la Seine-Saint-Denis, 10,87%.