ofrtp-france-immeuble-effondrement_bloc_article_grande_image
credit photo 20 minute

Au moins deux morts, dont un enfant, dans l’effondrement d’un immeuble à Rosny-sous-Bois

L’explosion qui a eu lieu dans le bâtiment de quatre étages a « vraisemblablement » été provoquée par une fuite de gaz, selon le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Au moins deux personnes, une personne âgée et un enfant, sont mortes dans l’effrondrement d’un immeuble à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), dimanche 31 août. Une explosion s’est produite peu avant huit heures dans le bâtiment de quatre étages. Elle a « vraisemblablement [été] occasionée par une fuite de gaz, en tous cas il y a un effet de souffle qui laisse penser cela », a expliqué le ministre de l’Intérieur, qui s’est rendu sur place dans la matinée.

Douze personnes ont été blessées et dix sont toujours portées disparues, cinq adultes et cinq enfants. Sur place, des pompiers déblayent les décombres, aidés dans leur recherche d’éventuelles victimes par des chiens. L’un d’entre eux estime qu’il est possible de secourir des victimes encore vivantes pendant une période comprise entre 12 et 24 heures.

L’explosion a comme tranché l’immeuble dans la hauteur, laissant apparaître l’intérieur des appartements, des papiers peints et des pièces de vie, dans cette zone résidentielle . »Notre pavillon a bougé, on a tremblé de peur, raconte Pauline, une voisine qui habite à une centaine de mètres. L’explosion a eté tellement forte que « nos oreilles sifflaient. » Le plan rouge, qui prévoit la mobilisation d’importants moyens médicaux, a été déclenché.