BAYLET EVELYNE JEAN

Evelyne BAYLET était une femme exceptionnelle.
En 1959, la vie de cette professeure de lettres issue d’une famille juive alsacienne, bascule avec la mort accidentelle de son mari. Du jour au lendemain, elle assume l’héritage de celui-ci sur tous les fronts : celui de la presse, en prenant les rênes de La Dépêche du Midi ; celui de la politique, puisqu’elle devient maire de Valence d’Agen et conseillère générale du Tarn-et-Garonne.
En 1970, elle devient la première femme Présidente d’un conseil général.
Elle continue cependant à veiller avec une autorité et une énergie inépuisables aux destinées de La Dépêche, dont elle ne quittera les instances de direction qu’à la veille de son centième anniversaire. Ses engagements politiques, notamment en faveur de François MITTERRAND, furent constants. Mais, plus que tout, développer et assurer la pérennité de son groupe de presse aura été l’œuvre de sa vie.
J’adresse à son fils Jean-Michel BAYLET, mes amicales pensées ainsi qu’à Danièle et Martine BAYLET, ses filles.