endirect

• Des rassemblements de soutien sont organisés à Paris et partout en France. Dans la capitale, « plus de 5 000 » personnes sont rassemblées en fin d’après-midi place de la République, à l’appel de plusieurs syndicats, associations, médias et partis politiques. A Rennes (Ille-et-Vilaine), une journaliste évoque quelque 9 000 personnes rassemblées. A Bordeaux (Gironde), le quotidien régional Sud-Ouest fait état de 5 000 personnes. A Angers (Maine-et-Loire), France Bleu Maine parle d’environ 2 000 manifestants. A Lyon (Rhône), la police a compté quelque 10 000 individus réunis sur la place des Terreaux, autant qu’à Toulouse (Haute-Garonne).
19h22 : Il n’y a pas qu’en France que des manifestations de soutien à l’hebdomadaire sont organisées.

19h20 : Les responsables religieux français se réuniront demain pour une initiative commune, annonce le pasteur Clavairoly.

19h16 : Pendant ce temps-là, la police scientifique travaille dans les locaux de l’hebdomadaire. Le ministère de l’Intérieur

19h14 : On peut être footballeur et ne pas rester insensible aux drames nationaux : le défenseur du Stade Rennais, Romain Danzé, était dans la manifestation rennaise, ce soir.

19h12 : Après avoir publiquement condamné l’attentat contre Charlie Hebdo, le Premier ministre britannique David Cameron et Angela Merkel se sont entretenus avec François Hollande ce soir. La chancelière Angela Merkel a « insisté sur le fait qu’elle voulait le joindre personnellement dans ce moment critique ».

19h12 : Le dessinateur du quotidien The Independent Dave Brown a consacré son dessin à paraître dans l’édition de demain à la fusillade dans les locaux de Charlie Hebdo.

19h09 : Le dessinateur Honoré et le correcteur Moustapha, qui venait d’obtenir la nationalité fr., sont morts selon l’identification d’un survivant

19h09 : Un journaliste du Monde donne deux nouveaux noms de victime, le dessinateur Honoré et le correcteur Moustapha.

19h08 : D’après Le Parisien, l’appartement investi par les policiers de la BRI « aurait pu être une planque pour les terroristes ».

19h07 : « Charlie sortira mercredi. C’est un serment. »Cité par Libération, l’avocat du journal promet que le prochain numéro sortira mercredi prochain, en kiosques.

19h07 : On en sait un peu plus sur le policier chargé de la protection de Charb, abattu avec ce dernier. Selon France 3 Haute-Normandie, il s’appelait Franck. Agé de 49 ans, il était marié et père de deux enfants.

19h06 : Dans le quartier d’affaires de la Défense (Hauts-de-Seine), l’afficheur JC Decaux affiche un message de soutien à Charlie Hebdo sur ses panneaux.

19h05 : D’après Le Parisien, les policiers ont investi un appartement de la rue Jean-Lolive à Pantin (Seine-Saint-Denis). Plus tôt dans la journée, ils ont investi un appartement à Gennevilliers, sans procéder à des interpellations.

Publicités